lundi 2 avril 2012

Le temple des vents – Terry Goodkind


« L'incendie viendra avec la lune rouge. Celui qui est lié à l'épée verra mourir les siens. » 
Ainsi commence la prophétie qui se referme, tel un piège mortel, sur Richard et Kahlan. 
L'Épée de Vérité en main, Richard Rahl a combattu la mort en personne et secouru le peuple de D'Hara. Mais à présent l'empereur Jagang, puissant jusqu'à la démence, lui oppose un ennemi insaisissable : une horrible maladie, un fléau qui déferle inexorablement sur le pays et frappe des milliers de victimes innocentes, à commencer par les enfants. 
Pour étouffer les flammes de l'enfer, Richard doit chercher un remède dans le vent... mais il est pris entre deux feux, car selon la fatale prophétie, il devra perdre la femme qu'il voulait épouser, ou sa propre vie. 
Dans ce combat, Richard et Kahlan vont tout risquer, y compris leur amour, pour mettre au jour la source du fléau : une magie enfermée depuis trois mille ans dans le Temple des Vents... 
« Mais sur ce chemin, la foudre le frappera, car sa bien-aimée le trahira dans son sang. » 
Ainsi parle la prophétie.

Mon avis

Encore une fois avec la brillance de Terry Goodking, il a réussi à me faire vivre des réactions non loin du : je vais jeter mon livre par la fenêtre! Évidemment, c’est une chose que je ne ferai jamais. Sinon, je m’explique : vers la fin du livre, j’étais en train de lire avec avidité, quand soudain l’événement prend une tournure vraiment frustrante. Même que j’ai arrêté de lire tellement que ça me faisait quelque chose. Toutefois, je peux dire que l’auteur rectifie ceci en nous faisant comprendre un petit détail qui change tout l’événement qu’on a cru. Il a même fallu que je relise deux fois le paragraphe pour me situer correctement et être sûr que mon cerveau ne me jouait pas de tour. Enfin, si ce que vous venez de lire ne paraît pas clair, c’est normal. Malheureusement, je ne peux pas vous l’expliquer explicitement, car je dévoilerai des punchs.

Ensuite, Terry Goodkind fait voyager ses personnages autant en groupe qu’individuels. Par exemple : Richard et Kahlan ensemble et Zedd seul. D’ailleurs, ça ne date pas de ce tome-ci qu’il divise ces humains, mais bien du premier. L’aspect intrigant c’est : plus il y a de monde dans ses romans plus il y a de petites histoires reliées entre elles. Et tout ça en rapport avec chacun des voyageurs que nous voyons progresser et l’histoire initiale.

Finalement, nous avons hâte qu’il se passe quelque chose de concret entre les personnages principaux. Ils en sont rendus là, mais non ! L’auteur nous fait encore patienter sur ce point. Bref, c’est le livre qui ma rendu hâtive de lire la suite pour assouvir l’impatience que j’ai envers certaines attentes.

Question : Est-ce qu’il vous est déjà arrivé de lire quelque chose de très frustrant au point d’arrêter la lecture pour vous calmer ?

Note 10/10

Fiche
Éditeur : Bragelonne
Genre : Fantasy
Année de parution : Juin 2005
Nombre de pages : 670

1-La leçon du premier sorcier
2-La pierre des larmes
3-Le sang de la déchirure
5-L’âme du feu
6-La foi des réprouvés
7-Les piliers de la création
8-L’empire des vaincus
9-La chaîne de flamme
10-Le fantôme du souvenir
11-L’ombre d’une inquisitrice

12-La machine à présage

2 commentaires:

Melisande a dit…

Question : Est-ce qu’il vous est déjà arrivé de lire quelque chose de très frustrant au point d’arrêter la lecture pour vous calmer ?

oui, ça m'est déjà arrivé ^^ j'ai ma série fétiche qui à chaque fois me fait faire des crises cardiaques alors parfois je fais une mini pause parce que sinon c'est bon, l'auteur m'achève définitivement ^^

o0oIKAo0o a dit…

Ha ha, moi c'est cette série qui me fait "capoté" Il a vraiment le don de jouer avec mes sentiments !