samedi 1 mars 2014

18 lunes - Kami Garcia et Margareth Stohl

Je pensais que rien ne me surprendrait plus. Jamais. 
Que Lena et moi avions connu le pire, survécu à l'impossible. Mais ces derniers temps, notre bonne vieille bourgade de Gatlin est en proie à une série de fléaux dignes de l'Apocalypse. 
Il y a aussi ce cauchemars et ces visions étranges qui ne cessent de me hanter. Et toutes ces choses que j'oublie, ces moments où je ne me reconnais plus moi-même. 
La malédiction de la lune, les Enchanteurs des Ténèbres, la Garde Suprême, quelle est ma place, à moi, dans tout cela ?







Mon avis

J'ai reçu 18 lunes lors du swap d'Harry Potter et le monde des sorciers et je l'ai sorti de ma pal pour le challenge Pige m'en 3 de Québec Livresque. Je le voulais par principe de finir la série Les enchanteurs. Ce tome m'a surpris ! Autant que j'ai eu de la difficulté a apprécier 16 et 17 lunes, que j'ai adoré lire 18 lunes ! Mais qu'est-ce qui se passe ?

Je dois dire qu'au début de ma lecture, il était malchanceux que je parte sur une mauvaise opinion à cause des ses tomes précédents. Je crois tout simplement que l'histoire était mieux adaptée cette fois-ci. En ôtant le côté très fataliste d'Ethan, on y trouve une intrigue mieux ficelée. Et contrairement au deuxième tome, on attend pas si longtemps avant d'avoir des réponses. Elles se présentent au fur et à mesure et nous ne restons pas avec 300 questions en tête.

Pour une fois, la direction de l'histoire n'est pas centrée que sur Ethan et Lena, ils sont importants, certes, mais plusieurs autres personnes font parti de l'énigme. Ça épanoui le mystère. Durant ma lecture, j'ai réussi à trouver plusieurs points qui ont su m'intéressés. Par exemple, le fait qu'il pense que sa mère communique avec lui. La Lilum, monstre pas nécessairement méchant. La relation entre Link et Ridley, la relation entre John et… :P

Quelques points négatif toutefois : Les tournures de phrases sont complexes. Et par plusieurs fois, j'ai trouvé des mots qui m'étaient vraiment étranges. Par exemple : empapaouté. Dans le contexte de l'histoire c'était pour dire emmêler dans quelque chose. J'ai vérifié dans le dictionnaire et…. ce mot n'existe pas ! Du moins au Québec. J'en conclu que la traduction laisse vraiment à désirer.

Bref, pour finir bien que 18 lunes soit mon meilleur tome à ce jour, la série Les enchanteurs n'ont pas su avoir un coup de coeur de ma part.

Note: 7/10

Fiche

Éditeur : Black moon
Genre : Jeunesse
Année de parution : 2011 
Nombre de pages :  570

2- 17 Lunes
3- 18 Lunes
4- 19 Lunes

6 commentaires:

Marinette a dit…

Je n'ai pas lu ta chronique, car je n'ai pas encore lu 17 lunes ^^ Mais ça me donne envie de le sortir de ma PAL ! Surtout que j'ai aussi celui-ci, donc je pourrai les enchaîner =)

o0oIKAo0o a dit…

Haha c'est vrai que parfois la lectures des autres nous fait tentation. :P

roxinelle La a dit…

"empapaouer" hhahahahahaha je m'étouffe de rire !! Méchante >.< ne dit pas des choses comme ça ! Tu vas me tuer :P haha ! Contente qu'il t'ai plu ^^ J'ai lu le tome 1, et j'hésite à lire les autres ! Il ne m'a pas branché plus qu'il ne le faut.

fantasy Books Addict a dit…

Je n'ai lu que 2 premiers tomes et je suis un peu réticente à l'idée de m'y remettre. Mais si je lis ce tome, j'espère que comme toi, il me plaira plus que les précédents !

o0oIKAo0o a dit…

@Roxinelle : XD ouais "empapaouter"

@fantasy : J'espère aussi ! Je te reconfirme que l'histoire est mieux. ^^

bea285 a dit…

J'ai pour ma part lâcher l'affaire avec 17 lunes. Il faudrait que je fasse un deuxième essaie mais c'est long et ça traîne en longueur.
A bientôt IKA :)