mardi 26 février 2013

Confession d'une accro du shopping - Sophie Kinsella


Votre job vous ennuie à mourir ? Vos amours laissent à désirer ? Rien de tel qu’un peu de shopping pour se remonter le moral… C’est en tout cas la devise de Becky Bloomwood, une jolie Londonienne de vingt-cinq ans. Armée de ses cartes de crédit, la vie lui semble tout simplement magique ! Chaussures, accessoires, maquillage ou fringues sublimes… rien ne peut contenir sa fièvre acheteuse, pas même son effrayant découvert. Un comble, pour une journaliste financière qui conseille ses lecteurs en matière de budget ! Jusqu’au jour où, décidée à séduire Luke Brandon, un jeune et brillant businessman, Becky s’efforce de s’amender, un peu aidée, il est vrai, par son banquier, qui vient de bloquer ses comptes… Mais pourra-t-elle résister longtemps au vertige de l’achat et à l’appel vibrant des soldes ?


Mon avis

Ce roman est en lecture commune avec Les lectures de Marinette. Je l'ai commencé très tôt dans le mois de février (peut-être vraiment trop prématurément). Mais, j'avais une crainte d'être coincée dans mes horaires de finissante. Toutefois, tout comme mon horaire, le livre est léger.

J'ai eu un peu de mal à commencer le livre en plus je le trouvais un peu prévisible. Je venais de quitter Cinquante nuances de Grey qui m'avais un peu bouleversé. D'ailleurs, à quelque reprise L'accro du shopping m'a fait penser à Cinquante nuances, surtout l'héroïne, Beckky. Le même genre de personnage. Au long de ma lecture, il arrive qu'on se compare à elle. Surtout, à nous assurer de ne pas avoir le même problème qu'elle. Verdict : non, de mon côté sa va.

L'histoire n'est pas du tout compliquée. Cependant, l'ambiance qu'il y a au fur et à mesure que tu avances dans le livre est incroyable. Je m'explique : elle est endettée, c'est pas une surprise, mais elle empire de plus en plus (achats compulsif). Même, à un moment critique où elle ne doit surtout pas dépenser, eh bien elle le fait !! De plus, à partir du milieux du roman je n'arrêtais pas de me demander comment elle s'en sortirais ?! Je ai pu souffler qu'une fois à la fin du livre.
En bref, le roman m'a plus. Ce n'est pas mon genre de livre le chic-lit, mais je soutiens que de temps en temps cela fait du bien. Donc, si l'envie me reprend je continuerai de lire la série de Sophie Kinsella.

Seul bémol : je ne savais pas convertir les livres en dollar canadien, donc tout au long du livre, je n'ai jamais su le véritable prix des articles...



Note: 8/10

Extrait: - Je crois que vous avez toujours aimé celle-ci, dit la vendeuse sympa en retirant de la pile placée devant elle une écharpe gris-bleu chatoyante.
Mais oui ! Je m'en souviens. Son velours soyeux est imprimé d'un bleu plus pâle, parsemé de perles irisées. En la regardant, je sens d'invisibles fils m'attirer vers elle. Je dois la toucher. Je dois la porter. Je n'ai jamais vu une étoffe aussi belle. La fille retourne l'étiquette. « 340 livres soldé 170. » Elle s'approche, drape l'écharpe autour de mon cou et je contemple mon reflet dans la glace.
Aucun doute. Il me faut cette écharpe. Il me la faut. p.24-25


Fiche

Éditeur : Édition pocket
Genre : Chick-lit
Année de parution : 2004 
Nombre de pages :  366

2- L'accro du shopping à Manhattan
3- L'accro du shopping dit oui
4- L'accro du shopping a une soeur
5- L'accro du shopping attend un bébé

6 commentaires:

Marinette a dit…

Coucou =D

Voilà ma chronique :
http://leslecturesdemarinette.blogspot.fr/2013/02/confessions-dune-accro-du-shopping.html

Ayant vu le film, je ne pensais pas qu'elle s'en sortirai de cette manière (mais en fait, je me demande si je ne confond pas avec un autre film ...)
En tout cas, j'ai aimé ce livre, même si ce n'est pas un coup de coeur.

J'ai été contente de faire cette LC avec toi ;-)

Anne-C a dit…

J'ai beaucoup aimé cette lecture aussi :D

o0oIKAo0o a dit…

Effectivement, ce n'est pas un de mes coups de coeur. Ni même mon genre de livre mais j'ai apprécier ma lecture et le film aussi.

Sylvianne Breton a dit…

J'ai lu presque toute la série, il me reste le 6e livre à lire Mini-accro du shopping.
J'ai fait une pause après quelques livres car je déteste le mensonge et chez Becky c'est maladif. Elle ment même à ceux qu'elle aime le plus.
Reste que c'est une série légère et amusante. :-)

o0oIKAo0o a dit…

En ouin ?! J'aime bien la série mais je vais la lire quand je vais avoir besoin d'une lecture légère. Sinon, ce n'est pas vraiment mon genre de livre...

isallysun a dit…

« Surtout, à nous assurer de ne pas avoir le même problème qu'elle. Verdict : non, de mon côté sa va. » C'est tout à fait ça qui me passait par la tête à ma lecture et ça m'a bien fait sourire de voir cela dans ta chro